Les Big Data

  • Reconnecter les datas au monde sensible des humains : un défi de l’industrie 4.0 déjà relevé par les PME Gérard Dubey Sociologue, Institut Mines-Télécom Business School Anne-Cécile Lafeuillade Doctorante Ergonomie, Conservatoire national des arts et métiers
    4 novembre 2020
    Face à l’ampleur des incertitudes et des risques de rupture qui menacent l’ordre économique et social, la numérisation des activités productives est souvent présentée comme une panacée. Qu’il s’agisse de relocaliser la production industrielle, de créer de nouveaux emplois ou de regagner les gains de productivité perdus, les discours d’accompagnement pour l’industrie 4.0 n’accordent d’intérêt qu’aux potentialités, présentées comme infinies, des solutions numériques.
    Picto label thématiques articles Cnam Blog | Industrie | Innovation | Travail
  • Big Data et innovation : c’est pour aujourd'hui ou pour demain ? Avner Bar-Hen, professeur du Cnam, chaire de statistique et données massives et Gilles Garel, professeur du Cnam, chaire de gestion de l’innovation
    12 octobre 2018
    Dans le maelstrom du « Big Data-numérique-digital-IA » qui mélange buzz superficiel et réelles ruptures, il est important de s’interroger sur le caractère innovant des données massives ? En effet, innovation et Big Data (données massives) sont deux termes à la mode, souvent associés et parés de nombreuses promesses, mais il ne suffit pas de parler d’innovation pour être innovant. Quelle(s) innovation(s) se cache(nt) réellement derrière les données massives ?
    Picto label thématiques articles Cnam Blog | Informatique | Numérique | Recherche
  • Comment les sociétés d’assurances anticipent-elles les risques liés aux catastrophes aériennes ? Michel Béra, professeur du Cnam, chaire de Modélisation statistique du risque
    8 octobre 2018
    Le transport aérien est l’un des modes de transport les plus sûrs : selon l’International Air Transport Association (IATA), en 2014, sur 38 millions de vols, on déplore 73 accidents, dont 12 très graves, et 641 morts. Ceci comprend les événements tragiques des vols MH370 et MH17. Sur 5 ans, le nombre de jet hull loss (perte irréparable de l’avion, dont la valeur doit être effacée des bilans financiers de la compagnie) est passé de 0.86 à 0.23 par million de vols.
    Picto label thématiques articles Cnam Blog | Société | International Libellé inconnu