• Formation,

Comment tirer le meilleur parti du compte personnel de formation ?

Publié le 29 novembre 2016 Mis à jour le 6 février 2018

Le CPF (compte personnel de formation) a été conçu pour amener les actifs vers la formation professionnelle dont ils ont besoin pour compléter et mettre à jour leurs compétences, voire en développer de nouvelles et ainsi augmenter leur employabilité (maintien dans l'emploi, progression de carrière, reconversion) en particulier pour les travailleurs les moins qualifiés.

Quelles sont les différences principales entre le DIF (droit individuel à la formation) et CPF ?

  • Le CPF permet de financer jusqu'à 150 heures de formation professionnelle, cumulées sur 8 ans, contre 120 heures cumulées sur 6 ans pour le DIF ;
  • des abondements supplémentaires du CPF sont possibles par les conseils régionaux, les employeurs, les OPCA (organismes paritaires collecteurs agréés). Il peut être combiné avec un CIF (congé individuel de formation) ;
  • le CPF est un "droit portable" attaché à l'individu quelle que soit sa situation (emploi, chômage, changement d'entreprise). Il est valable à partir de 16 ans et jusqu'à la retraite ;
  • le CPF est mobilisable pour un accompagnement à la VAE (validation des acquis de l'expérience), quel que soit le diplôme visé ;
  • le CPF peut être mis en œuvre hors de temps de travail (le soir, le samedi ou durant les congés) sans obligation d’en informer son entreprise ;
  • le CPF est mobilisable uniquement pour suivre des formations qualifiantes et certifiantes inscrites sur des listes régionales ou nationales.

À savoir :

  • les droit accumulés au titre du DIF et non utilisés avant décembre 2014 ont été versés au CPF au 1er janvier 2015 ;
  • un salarié à plein temps capitalise chaque année sur son CPF des heures de formation à raison de 24 heures par an.

Ariane Fréhel, directrice nationale des formations du Cnam


Picto label thématiques articles Cnam Blog Formation

Pour faire un lien, saisissez l'adresse complète du site web (http://www.siteweb.fr) ou du mail.