Une loi pour évoluer, se reconvertir, rebondir…

Publié le 5 décembre 2016 Mis à jour le 12 avril 2017

Olivier Faron, administrateur général du Cnam, livre sa vision sur la loi relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale.

Résumer en quelques lignes la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale n’est pas chose aisée. Analyser les douze articles concernant la formation professionnelle continue non plus. Toutefois, il me semble se détacher trois points saillants.

D’une part, cette loi énonce clairement, dans un pays où l’on pense trop souvent que ce que vous êtes à 20 ans vous le serez encore à 60 ans, l’importance pour chacun d’entre nous de se former tout au long de la vie. Et ce n’est pas la moindre des révolutions alors que nombreux sont ceux qui continuent à penser que la formation initiale reste le seul facteur de réussite. Pourtant, qui peut nier qu’une carrière professionnelle est, aujourd’hui plus qu’hier, faite d’évolution, de rebond, de reconversion ? Au Conservatoire, comme ailleurs, les exemples qui illustrent parfaitement ce « on n’est pas ce qu’on naît » sont aussi nombreux qu’exemplaires.

D’autre part, elle met en place des dispositifs, comme le compte personnel de formation (CPF) ou le conseil en évolution professionnelle (CEP), qui faciliteront la diversification de nos connaissances, le développement de nos compétences, l’enrichissement de notre expertise. Autant de briques qui nous permettront justement d’évoluer, de rebondir ou de faire autre chose.

Enfin, cette loi, en élargissant par exemple le CPF aux demandeurs d’emploi, s’engage résolument en faveur de l’employabilité et de l’emploi.

Et ce sont les trois raisons pour lesquelles je crois sincèrement qu’il y aura un avant et un après cette réforme qui sera mise en œuvre dès le 5 janvier prochain.

Olivier Faron,
administrateur général du Cnam


Pour faire un lien, saisissez l'adresse complète du site web (http://www.siteweb.fr) ou du mail.


écoutez le mot à saisir