Épidémie d’Ebola : un modèle pour la sécurité sanitaire

Publié le 25 novembre 2016 Mis à jour le 6 mars 2017

Il faut considérer l'épidémie de fièvre Ebola, survenue en Afrique en 2014, comme un modèle pour penser la santé globale. Et ceci pour plusieurs raisons. Explications de William Dab, professeur du Cnam, chaire d'Hygiène et sécurité et directeur du laboratoire Modélisation et surveillance des risques pour la sécurité sanitaire.

© Shutterstock - Fusebulb

© Shutterstock - Fusebulb

D’abord dans un monde désormais interconnecté, toute épidémie de grande ampleur ne se limitera pas à quelques pays. On l’a bien vu avec les cas importés aux États-Unis et en Espagne qui ont donné lieu à des erreurs de gestion qui auraient pu provoquer des flambées dans ces pays. De ce point de vue, intervenir pour aider les pays démunis à faire face à ce risque n’est pas une question humanitaire. C’est nécessaire pour protéger la santé mondiale.

Ensuite, il n’existe ni vaccin, ni traitement spécifique contre cette maladie. Si bien que le principal moyen de lutte repose sur les comportements personnels et le respect des règles d'hygiène de base. Or, et l’histoire du VIH-Sida nous l’a bien montré, changer les comportements de toute une population est difficile. Cet épisode est un test pour améliorer les stratégies d’éducation pour la santé qui doivent toujours tenir compte des valeurs et des cultures locales.

Enfin, les menaces épidémiques réveillent souvent des réflexes ancestraux et inappropriés dictés par l’émotion plus que la raison : mise en quarantaine inutile, discrimination, tentatives de rassurer pour gagner la confiance (ce qui produit le résultat inverse). Dans ces situations, trouver le juste équilibre entre l’alarmisme et le négationnisme n’est pas facile. En réalité, ce dilemme est présent dans quasiment tous les dossiers de sécurité sanitaire. L’épidémie d’Ebola doit être prise comme une loupe qui permet de réfléchir plus facilement à cette question centrale. Ainsi cette épidémie est un véritable laboratoire qui justifie qu’elle ait été d’ores et déjà intégrée dans les enseignements délivrés en sécurité sanitaire par le Cnam.

William Dab


Pour faire un lien, saisissez l'adresse complète du site web (http://www.siteweb.fr) ou du mail.


écoutez le mot à saisir