• Innovation,

L'Éole III de Clément Ader

Publié le 10 octobre 2017 Mis à jour le 10 octobre 2017

C'était un 9 octobre... Il y a tout juste 127 ans, Clément Ader, dans son Éole, un engin à hélice et à moteurs, s'élevait au-dessus du sol sur plusieurs dizaines de mètres. C'était la première fois qu'un homme volait à bord d'un avion. Si cette machine a fait long feu, son troisième prototype reste observable au Musée des arts et métiers.

© Julien Flamand

© Julien Flamand

Le mythe d'Icare raconte comment deux hommes, Dédale et son fils, ont cherché à voler en copiant les oiseaux grâce à des ailes artificielles construites en plumes et en cire.

Au XIXe siècle, Clément Ader (1841-1925) s'inspire également des animaux pour créer son troisième prototype d'aéroplane. La "chauve-souris" a toutefois peu à voir avec nos avions actuels. Les contemporains d'Ader, au vu des médiocres performances des aéroplanes s'inspirant de la nature, abandonnèrent en effet rapidement cette voie. L'Éole III marque la fin de la recherche par analogie. Il prouve néanmoins que l'avenir de l'aviation réside du côté du "plus lourd que l'air". C'est donc l'étude des lois physiques, plus que la reproduction de la nature, qui a permis l'essor de l'aéronautique.

Le saviez-vous ?

Clément Ader est un inventeur prolifique dans des domaines aussi divers que le chemin de fer, le vélo ou l'aviation.

Éole ombre


Picto label thématiques articles Cnam Blog Innovation