• Parité,
  • Société,

L’écriture inclusive pour rendre visibles les femmes

Publié le 2 octobre 2017 Mis à jour le 2 octobre 2017

Parce que les représentations véhiculées dans le langage sont l’un des leviers pour infléchir les mentalités, le Conservatoire s’est saisi de l’écriture inclusive.

© Noun project - Adrien Coquet

© Noun project - Adrien Coquet

L'écriture inclusive, qu'est-ce donc ?

Elle est définie comme l’ensemble des attentions graphiques et syntaxiques qui permettent d’assurer une égalité de représentations de deux sexes. Loin d'être anodin, ce type d'écriture, en battant en brèche un modèle qui donne la primauté au masculin, contribue à construire une société plus égalitaire.

Le Conservatoire, un acteur engagé pour l'égalité des sexes

Qu’il s’agisse d’accorder en genre les noms de fonctions, métiers ou grades, d’user du féminin et du masculin en rendant visible le féminin via un point médian…, aujourd’hui, c’est l’ensemble du Cnam qui veille à appliquer ces règles et participe à l’élimination des clichés : site Internet, Cnam mag', brochures de communication et catalogues, tous souscrivent à cette écriture.

Dernier exemple phare, l’école d’ingénieur·e·s du Conservatoire a ainsi changé son logo en y incluant le féminin. Un axe d’autant plus important qu’afin de répondre aux défis de demain, le nombre de diplômé·e·s ingénieur·e·s devrait passer de 35 000 à 50 000 par an.

L'action du Conservatoire ne se limite pas à l'écriture inclusive...

Nomination en 2014 d’une chargée de mission égalité diversité, signature en 2015 de la convention d’engagement pour une communication publique sans stéréotypes de sexe proposée par le Haut Conseil pour l’égalité femmes/hommes, puis de la charte pour l’égalité femmes/hommes en 2016, création d’une chaire « Genre, mixité et égalité femmes/hommes de l’école à l’entreprise », développement d’un Serious Game sur l’égalité… ces actions traduisent l’engagement de l’établissement pour promouvoir l’égalité des sexes, auprès de ses auditeur·rice·s comme de ses personnels et partenaires.
Pour rendre visible les femmes dans l’espace public et les médias, il participe aussi au projet expertes.eu, premier annuaire, 100 % numérique, de toutes les femmes expertes en France. Et, porte des actions de sensibilisation à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes.


Picto label thématiques articles Cnam Blog Parité Société