• Entrepreneuriat,
  • Innovation,

Comment accompagner les entrepreneurs du futur ?

Publié le 4 octobre 2017 Mis à jour le 5 octobre 2017

Alors que la société est en prise à de multiples mutations, Aurélien Ferry, doctorant au Cnam, réfléchit à une nouvelle forme d'accompagnement adaptée à la génération des Millenials.

Dans un monde globalisé, ou la distance et le temps ne sont plus synonymes de barrières, nous vivons actuellement un bouleversement radical et multifactoriel : mutations économiques avec la dérégulation des marchés, démographiques avec le vieillissement de la population, numériques avec la démocratisation d’Internet, sociétales et sociales avec des bouleversements des habitudes, technologiques avec la montée de l’intelligence artificielle, les drones, la réalité virtuelle et augmentée et écologiques avec une prise de conscience planétaire des impacts de l’activité humaine.

Chacune de ces ruptures est le socle de nouveaux pans d’activités qui ne préexistaient pas auparavant ou sous des formes différentes, créant ainsi de nouvelles structures et de nouvelles sociétés : technologique, digitale, sociale et solidaire, responsable... Nous voyons apparaître de nouveaux modèles économiques qui accompagnent ces ruptures : phénomènes d’uberisation, silver economy, économie du partage, économie du savoir ou encore locavorisme… les exemples ne manquent pas.

Alors que les générations baby-boomers et X doivent s’adapter à ce nouveau monde, les nouvelles générations (Millenials) apportent un tout autre regard sur ces territoires : ils sont déjà digitalisés, impulsifs, impatients, et ils veulent donner un sens à leur vie.

Le monde évolue, les comportements évoluent, les attentes et les possibles évoluent… l’accompagnement de ces nouveaux entrepreneurs doit également évoluer. Mon travail consiste donc à inventer une nouvelle forme d’accompagnement, centré sur quatre points essentiels : la compétence sociale, la convergence vers des tiers lieux (espaces de coworking, fablab), l’outillage augmenté (outils collaboratifs, financement participatif…) et l’évolution des compétences par des processus ludiques (Mooc, Spoc, Serious Game).

Les accompagnateurs deviennent ensuite progressivement des animateurs de communauté. Nous les avons nommés les Entrepreneurship Facilitateurs. Nous en avons formés, équipés et sensibilisés 90 depuis 2014, dans cinq régions françaises et cinq régions marocaines. Au total, 13 000 personnes désirant entreprendre ont ainsi pu bénéficier de cette nouvelle forme d’accompagnement.

Par Aurélien Ferry,
doctorant
au Laboratoire interdisciplinaire de recherches en sciences de l'action,
responsable du Créa'lab au Cnam Grand Est.


Picto label thématiques articles Cnam Blog Entrepreneuriat Innovation